Mon agence m'aide efficacement !

Wanda Verbiest et Anselm Verheyen

Wanda Verbiest et Anselm Verheyen

« Choco, ici ! ». Wanda Verbiest ramène rapidement et fermement son labrador à l’ordre. Son compagnon à poils bruns continue pourtant de nous renifler en remuant gaiement la queue, ce qui le conduit tout droit dans la chambre d’amis. « Sinon, nous ne pourrons jamais discuter tranquillement. » Car nous voulons savoir si Wanda est satisfaite de Beobank, et pourquoi.

 

« J’ai été avertie que j’allais être contactée par téléphone. Mais pourquoi moi ? Est-ce un de ces canulars d’une station de radio ? Et la fine équipe de l’agence Beobank de Schoten est-elle dans le coup ? » Nous souhaitons demander à Wanda Verbiest ce qu’elle pense de Beobank, et c’est la raison pour laquelle nous lui avons demandé de passer chez elle. « Oh, ma maison est un vrai chantier », s’empresse-t-elle de dire. Et d’ajouter immédiatement : « Mais si cela ne vous dérange pas, vous êtes les bienvenus ! »

Wanda dégage une joie de vivre débordante et habite un quartier résidentiel calme de Brecht. Sa villa ne compte pas parmi les plus grandes du quartier, mais elle n’en a cure. « Les enfants ont déjà quitté le nid depuis longtemps. Mon fils n’habite pas très loin, mais ma fille vit avec son mari libanais et ses deux enfants à Freetown, la capitale du Sierra Leone. Je n’ai donc que faire d’une immense maison, surtout quand on sait que ma mobilité a diminué il y a bien longtemps à cause d’un accident. Mais rien ne sert de broyer du noir. »

Accueil personnalisé

Pour retirer de l’argent avec sa carte de banque Beobank, Wanda peut se rendre à l’un des distributeurs de son village. Pour toutes ses autres opérations financières, elle fait appel à l’agence Beobank de Schoten.

« J’ai un compte à vue Go et un compte d’épargne pour moi et mes petits-fils. C’est vraiment une très bonne agence. Quelles que soient les questions que je me pose, Sarah et Stijn sont toujours disposés à y répondre. De son côté, Charlotte a récemment mis tous mes papiers en ordre à ma demande afin que je puisse gérer mes assurances dès le printemps prochain. Et Anselm, le directeur de l’agence, me fournit les conseils en investissements adéquats dans un langage compréhensible, ce que j’apprécie énormément en tant que non initiée.

On s’appelle par nos prénoms. C’est venu tout naturellement, grâce à leur implication active dans mes affaires financières – ils me contactent très régulièrement – et leurs conseils professionnels, mais aussi et surtout à leur accueil chaleureux. Quel monde de différence par rapport à l’accueil distant et aux maigres conseils auxquels j’ai eu droit dans les banques concurrentes ! Ainsi, je possédais toute une ribambelle de cartes de crédit de plusieurs institutions financières et magasins, accumulées au fil du temps. ‘Cela ne vous sert à rien, car à un moment donné, vous perdrez le fil de votre situation financière’, m’avait dit Anselm. Il m’en reste aujourd’hui une seule : une Beobank MasterCard. Et je n’ai jamais de problème, que ce soit en Belgique ou à l’étranger. »

Cliente depuis de nombreuses années

Wanda est cliente de l’agence de Schoten depuis bien longtemps. « J’y suis allée car je cherchais un prêt adapté. Et je ne me voyais pas aller demander conseil à la banque auprès de laquelle j’étais alors cliente. »

Elle n’a aucun problème à évoquer la raison pour laquelle elle a voulu contracter ce prêt : « Lorsque ma mère est tombée malade, j’ai voulu être plus proche d’elle. Elle m’a offert un penthouse et a acheté un autre appartement pour elle dans le même bâtiment. L’emprunt devait me servir à rafraîchir mon appartement. Mais ni ma mère, ni moi ne sommes arrivées à nous faire à ce nouvel environnement et nous n’y avons vécu qu’un an. J’ai donc remboursé mon prêt de manière anticipée mais ne pouvais pas retourner dans mon ancienne habitation car je l’avais vendue pour déménager. Nous avons donc décidé d’emménager ici. Mais tout ne s’est pas déroulé sans encombre. Nous avons toutefois atteint notre but un an et demi plus tard et pour que nous puissions toutes deux bénéficier d’une certaine intimité, le garage a été transformé en living pour ma mère. Elle est décédée l’année passé, après une vie bien remplie : elle avait 94 ans. »

Wanda passe aujourd’hui encore du temps dans ce garage converti ; la nouvelle cuisine est presque prête et le living sera entièrement réaménagé.

Au moment de partir, Wanda nous répète une fois encore à quel point elle est satisfaite du service irréprochable de son agence Beobank. Nous partons avec un grand sourire aux lèvres : rencontrer un cliente aussi satisfaite, cela met de bonne humeur pour la journée !

 

Rendez-vous dans votre agence Beobank pour poser vos questions à nos collaborateurs.