Investir et Épargner

Perspectives pour les actions des marchés émergents

Par Fidelity

Il y a des raisons d'être positif.

Il y a des raisons d'être positif.

En 2018, les investisseurs ont été confrontés à une multitude de problèmes tant mondiaux que locaux, avec à la clé une pression à des degrés variables sur différentes poches du monde en développement. Quelles sont les prévisions du gestionnaire de fonds Fidelity en matière d'investissements dans les actions de marchés émergents en 2019 ?

Les guerres commerciales

En 2018, les événements se sont enchaînés à un rythme soutenu, les retombées ayant qui plus est un effet accélérateur. Si certains de ces problèmes étaient plus spécifiques, d'autres ont eu des effets plus significatifs sur l'ensemble de la classe d'actifs, comme les guerres commerciales qui ont alimenté un sentiment négatif.

Janvier 2019 verra l'imposition de nouvelles taxes sur les exportations chinoises et il sera intéressant de voir comment cela influencera le marché chinois. Un possible nouveau fléchissement du renminbi chinois sera essentiel pour déterminer les futures intentions de consommation des Chinois. Nous pensons que les autorités chinoises voudront les stimuler et que cela donnera un élan très positif au marché domestique ainsi, sans doute, qu'au secteur des matériaux. Si le sentiment sur les marchés émergents a donc été pour le moins mitigé, nous pensons qu'une réponse de la Chine contribuera à redynamiser les marchés. Compte tenu de l'importance de la Chine dans la vision globale des investisseurs par rapport aux actifs des marchés émergents, nous nous concentrons délibérément sur la Chine lorsque nous faisons ces observations. Globalement, le monde émergent présentera encore certaines divergences économiques.

Comment saisir les meilleures opportunités ?

D'un point de vue global, les entreprises occupant une place de leader dans leur segment respectif et capables de générer des bénéfices et un cash-flow durables représentent les idées d'investissement les plus intéressantes. L'augmentation du pouvoir d'achat des consommateurs des marchés émergents laisse entrevoir des opportunités dans de nombreux segments liés à la consommation.

Les moteurs de croissance à long terme restent intacts malgré un ralentissement à court terme : les progrès technologiques persistent et de nombreux services et produits présentent toujours un taux de pénétration inférieur à leur potentiel. Globalement, la croissance de la demande des consommateurs en Chine ralentit, mais la croissance à long terme montre une tendance à la hausse.

Dans un autre domaine, la hausse des prix du pétrole apparaît durable, les goulots d'étranglement de la production et la disruption soutenant les cours de l'or noir ; nous sommes exposés à l'énergie à travers les valeurs financières dans les pays producteurs de pétrole où les banques assurent un effet multiplicateur en cas de hausse des cours. Pour une exposition directe à l'énergie, nous avons choisi la Russie où les entreprises bénéficient d'incitants fiscaux et affichent de solides cash-flows. Des pays importateurs comme l'Inde ont connu une certaine agitation, mais l'économie évolue bien. Nous continuons à apprécier les valeurs financières indiennes qui, dans un environnement inflationniste, peuvent protéger leurs bénéfices en augmentant les intérêts appliqués aux prêts.

Le plus important reste toutefois d'avoir une approche cohérente : nous restons concentrés sur l'identification des entreprises de bonne qualité, capables de garantir un bon rendement actionnarial à moyen et long termes, en tablant sur une consolidation des fondamentaux.

Comment pouvons-nous vous aider ?