SICAV ou SICAF ? Quelle est la différence ?

SICAV ou SICAF ?

SICAV ou SICAF ?

Parfois, une simple lettre peut faire un monde de différence… Vous ne savez pas s’il vaut mieux investir dans une SICAV ou dans une SICAF ? Suivez le guide !

SICAV : société d’investissement à capital variable

Le sigle SICAV signifie « société d’investissement à capital variable ». Il s’agit d’une société d’investissement collective basée en Belgique ou au Luxembourg, mais qui investit éventuellement à l’étranger. Les investissements concernent des actions, des obligations, des liquidités ou d’autres produits financiers dérivés.

Entrer et sortir de la SICAV

Qu’entend-on exactement par l’expression « capital variable » ? Pour mieux la comprendre, il faut savoir que le capital d’une SICAV augmente ou diminue selon que les investisseurs y entrent ou en sortent. Lorsqu’un investisseur décide de quitter la SICAV, celle-ci dépense une partie de son capital pour racheter ses actions. En tant qu’investisseur, vous êtes libre d’entrer ou de sortir d’une SICAV quand vous le souhaitez, mais  vous pourrez devoir payer des frais d’entrée ou de sortie en plus des habituels frais de gestion.

Une SICAV n’est pas l’autre

Il existe deux types de SICAV :

  • La SICAV à capitalisation : les dividendes ne sont pas distribués aux investisseurs, mais réinvestis. La formule est à recommander si vous possédez un long horizon d’investissement. En cas de sortie, vous devrez payer une taxe boursière.
  • La SICAV à distribution : des dividendes sont distribués chaque année, sur lesquels vous devrez payer le précompte mobilier de 30 %. Cependant, aucune taxe boursière n’est appliquée. La formule est conseillée si vous désirez que votre investissement génère des revenus.

SICAF : société d’investissement à capital fixe

Contrairement à une SICAV, une SICAF n’est pas autorisée à modifier son capital sans revoir ses statuts. Une SICAF est en effet une société d’investissement à capital fixe, une société d’investissement collective qui, à l’inverse d’une SICAV, est cotée et s’échange uniquement en bourse. Son cours varie donc selon la loi de l’offre et de la demande.

Un nombre constant d’actions

Le nombre d’actions en circulation dans une SICAF reste constant, à moins que son capital ne soit revu à la hausse grâce à une augmentation officielle de capital. Il s’agit cependant de la seule mesure qui permette une telle augmentation. Si vous décidez d’entrer ou de sortir d’une SICAF, vous ne payerez aucuns frais spécifiques. Les frais de gestion, en revanche, restent obligatoires. Vous avez reçu votre dividende annuel ? Vous payerez dans ce cas le précompte mobilier de 30 %.