Trop beau pour être vrai ? Attention aux fraudes liées aux cryptomonnaies

Les cryptomonnaies attirent les investisseurs - mais attention à la fraude !

Les cryptomonnaies attirent les investisseurs - mais attention à la fraude !

De nombreuses personnes qui souhaitent commencer à investir se posent des questions au sujet du bitcoin et des cryptomonnaies de manière générale. Quelles cryptomonnaies vont se démarquer cette année ? Où et comment acheter des bitcoins ? Qu’est-ce que la technologie de la blockchain ? Ce qu’elles oublient souvent, en revanche, c’est qu’investir dans les cryptomonnaies n’est pas sans danger malgré les différents mécanismes de sécurité qui sont mis en place. En Belgique uniquement, les fraudes liées aux cryptomonnaies rapportent chaque année quelque 130 millions d’euros aux malfaiteurs.

Les blockchains, pas toujours un gage de sécurité

Une blockchain est une structure de données faisant en quelque sorte office d’un grand registre public et rendant quasi impossible toute tentative de fraude à l’aide des cryptomonnaies. La technologie de la blockchain remonte à 1991, mais a été propulsée sur le devant de la scène grâce au gain en popularité du bitcoin. Grâce aux blockchains, les bitcoins (ainsi que les autres cryptomonnaies) peuvent uniquement être échangés et jamais copiés.

Pourtant, les autorités tirent aujourd’hui la sonnette d’alarme. Bien que les blockchains constituent un mécanisme de sécurité fiable permettant d’éviter les fraudes liées aux cryptomonnaies, elles n’empêchent pas les escrocs de soustraire de l’argent aux investisseurs inattentifs.

Vendeurs mal intentionnés

Chaque année, quelque 130 millions d’euros sont soustraits au total aux investisseurs belges par le biais de fraudes liées aux cryptomonnaies. Début juin 2018, le SPF Économie et la FSMA (l’Autorité des services et marchés financiers) ont expliqué avoir reçu entre janvier et mai 2018 près de 329 signalements de fraudes en lien avec les cryptomonnaies. Montant total des dommages subi ? Pas moins de 2,2 millions d’euros ! En réalité, il ne s’agissait pas d’une brêche dans le mécanisme de sécurité des cryptomonnaies, mais d’escroquerie.  Des vendeurs mal intentionnéscontactaient leurs victimes par e-mail, téléphone ou via les réseaux sociaux et leur promettaient monts et merveilles en matière d’investissement. 

Fraudes liées aux cryptomonnaies

Le marché des cryptomonnaies est également menacé par des hackers et escrocs piégeant leurs victimes à l’aide de tours de passe-passe technologiques. Ceux-ci créent par exemple des fausses plateformes d’échange ou émettent des cryptomonnaies qui n’ont en réalité aucune valeur.

Plateformes d’échange hackées

Les blockchains étant extrêmement difficiles à forcer, les hackers se rabattent en général sur les coin exchanges, des plateformes d’échange sur lesquelles chaque investisseur doit s’inscrire avant de pouvoir acheter des cryptomonnaies. Pour se remplir les poches, les hackers détournent l’argent des transactions qui y sont effectuées et le redirigent vers leurs propres comptes. Fameusement, les hackers sont parvenus à hacker de la sorte la première grande plateforme d’échange Mt Gox  en 2014. Montant du butin ? Pas moins de 473 millions de dollars.

Fausses plateformes d’échange

Autre technique de plus en plus populaire auprès des escrocs : la création de fausses coin exchanges. Sur le site www.tropbeaupouretrevrai.be, et sur le site de la FSMA, vous retrouverez une liste non exhaustive de ces fausses plateformes d’échange. 

Cryptomonnaies sans valeur

La popularité du bitcoin a incité d’autres acteurs à lancer leur propre cryptomonnaie sur le marché. Dans la majorité des cas, ces cryptomonnaies ont été créées avec les meilleures intentions, bien souvent par des start-ups désirant financier leur projet via une ICO (Initial Coin Offering). Plutôt que de distribuer des actions à l’image des grandes entreprises, ces jeunes pousses distribuent de la cryptomonnaie à leurs investisseurs, qui espèrent pour leur part que la valeur de cette cryptomonnaie augmentera à mesure que la start-up engrange les bénéfices. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas : soit les start-ups qui émettent ces cryptomonnaies ne gagnent jamais le succès escompté, soit ces start-ups ne sont pas réelles et ne font qu’encaisser l’argent.

Investir dans les cryptomonnaies ?

La popularité croissante des cryptomonnaies ne fait donc qu’encourager les projets de fraude des escrocs, mais gardez bien à l’esprit qu’investir n’est jamais dénué de risques. Sachez toujours dans quoi vous investissez, informez-vous correctement avant de franchir le pas et vérifiez bien la légitimité de la plateforme choisie.