S'assurer
Beobank Home Secure

Système d’alarme et télésurveillance 24h/24. À partir de 22€/mois

Êtes-vous couvert en cas d’accident pendant le télétravail ?

Qui vous protège pendant vos jours de télétravail ?

Les adeptes du télétravail sont nombreux: employés et patrons le réclament! Une tendance qui n’est pas sans (mauvaise) surprise. Un accident à la maison? Qui couvre quoi?

62 % des Belges ont travaillé du domicile pendant le confinement. Et près de neuf employeurs sur dix semblent prêts à proposer régulièrement le homeworking. En d’autres chiffres ? Un Belge sur trois pourrait à l’avenir pratiquer le télétravail de forme structurelle. Peu de doutes : le télétravail est en plein boom ! Mais que se passe-t-il si vous faites une chute malencontreuse ?

Un accident est vite arrivé…

Le télétravail porte de nombreux avantages, entre autres pour concilier vie de famille et carrière. Mais c’est aussi synonyme de nouvelles « scènes »… et nul n’est à l’abri d’un accident. Imaginez : confortablement installé derrière votre ordinateur, votre GSM professionnel, resté dans la cuisine, se met à sonner. Vous vous levez précipitamment, trébuchez et tombez lourdement. Résultat : une cheville foulée et le poignet cassé. Êtes-vous couvert ?

À la maison, mais au travail

C’est simple (ou presque) : oui ! Vous avez glissé chez vous et pendant les heures de télétravail dictées par votre contrat. C’est donc comme si vous étiez « au boulot ». Autrement dit ? Le dommage est couvert par l’assurance « accidents du travail » de votre employeur. Cette police prévoit : 

  • le remboursement des frais médicaux et de déplacement à l’hôpital (attention aux suppléments d’honoraires facturés par un médecin non conventionné) ;

  • un revenu de remplacement pendant votre incapacité (au minimum équivalent à 90 % du salaire journalier plafonné).

La clé : où et quand ?

Il arrive que vous profitiez du homeworking pour une occupation privée. Quid dans ce cas ? Et bien cela dépend :

  • Vous vous blessez en coupant la haie du jardin pendant la pause de midi ? Cela sort du champ professionnel et vous devrez compter sur une bonne RC familiale ! Même topo si cela arrive en allant chez le coiffeur ou en allant faire vos courses ;

  • Une gamelle douloureuse dans (ou vers) un espace de coworking ou chez votre mamie? C’est OK si l’adresse figure dans votre contrat ou qu’elle est connue au préalable. Par contre, si c’était au working café du coin et que vous n’aviez averti personne… ce sera probablement pour votre pomme ;
  • Autre situation ? Votre malheur arrive au moment d’aller chercher votre enfant à la crèche ? Ce déplacement ne fait pas partie de vos « déplacements professionnels » ni du « chemin du travail »… Toutefois, pour éviter une discrimination des télétravailleurs, les assurances couvrent généralement ce type de parcours.

Conclusion : si vous sortez du « cadre » du travail… Ce sera à vous de prouver le caractère professionnel de l’accident. Un dernier conseil ? Faites dès maintenant le tour de vos assurances pour parer à toute éventualité.

Comment pouvons-nous vous aider ?