Fraude avec ma carte de crédit en vacances

Fraude avec ma carte de crédit en vacances

Fraude avec ma carte de crédit en vacances

Des conseils simples, plein de bon sens

 

Les vacances, c’est, pour beaucoup, l’un des moments le plus attendus de l’année, celui où l’on déconnecte complètement, où l’on est peut-être un peu moins attentif. Mais le farniente peut malheureusement vite être perturbé en cas de pépin. Petit tour des précautions à prendre pour que votre carte de crédit reste votre meilleure amie.


Si, pendant l’année, l’utilisation de votre carte de crédit est peut-être plus épisodique, elle devient pendant la durée des vacances, votre compagne quotidienne, du restaurant au supermarché en passant par les réservations d’hôtel ou les péages.
« C’est un moyen de paiement pratique et très sûr, pour autant que le titulaire de la carte respecte quelques consignes de sécurité élémentaires», nous explique Pierre Mestrom, Fraud Manager chez Beobank.

Les consignes sont simples : il faut garantir la confidentialité du code secret et, en cas de vol ou perte, immédiatement faire bloquer la carte en appelant Card Stop au 070 344 344. « C’est la base de la protection. On constate encore trop souvent que les titulaires de cartes conservent leur code, parfois camouflé sous la forme d’un numéro de téléphone, dans leur portefeuille ou agenda. En cas de perte ou de vol il faut impérativement bloquer la carte, même avant d’aller à la police », indique Pierre Mestrom.

Celui-ci appelle également à la prudence lorsque vous êtes interpellé par un inconnu à la sortie d’un supermarché ou lors d’un retrait d’argent à un distributeur de billets. « On note que souvent ces personnes ont l’intention de dérober votre carte ou portefeuille. Dans le cas où votre carte est (apparemment) avalée par le distributeur, le premier geste à poser est également de faire bloquer la carte immédiatement. «

Dans le même ordre d’idées, on vous conseille de conserver les copies de vos tickets d’achats effectués avec votre carte. Une fois revenu à la maison, elles vous permettront plus facilement de vérifier votre relevé de compte.

 

 

Une prudence de sioux, le restant de l’année aussi


Mais les vacances ne sont pas la seule période propice aux fraudeurs. « Depuis plusieurs mois, nous sommes confrontés à des soi-disant services d’assistance de Microsoft qui téléphonent aux clients en prétendant avoir détecté un problème sur leur ordinateur ». Ils demandent alors au client de se connecter à Internet afin de pouvoir régler le prétendu problème et demandent ensuite le paiement en ligne de la prestation. C’est là que les choses se gâtent. « Au lieu du petit montant annoncé pour le dépannage, on constate que la carte du client est débitée pour des montants allant de 200 à 500 euros », explique le Fraud Manager.

Le phénomène des courriels d’hameçonnage, connu aussi sous le nom de phishing, reste également d’actualité. La victime reçoit un courriel provenant apparemment d’une enseigne bien connue. Il lui est alors demandé de confirmer ses coordonnées en se connectant à ce qui semble être un site web de l’enseigne. Mais il n’en est rien. « Les malfrats obtiennent ainsi des informations confidentielles qui vont leur permettre d’abuser de vos moyens de paiement. »

Beobank met à votre disposition Beobank Alert, un service qui vous permet d’être informé des transactions effectuées avec votre carte de crédit Beobank partout dans le monde. Ce service, auquel vous pouvez souscrire via notre site web, vous permet de recevoir un SMS ou e-mail lorsqu’une transaction est effectuée avec votre carte pour un montant supérieur à 150 euros. Un outil intelligent. Et ce service est même gratuit en juin, juillet et août. Cliquez ici pour plus d’infos.

Enfin, sans tomber dans la paranoïa, on ne peut que vous conseiller de régulièrement vérifier l’état de vos dépenses via PC Banking par exemple. « Cela permettra de détecter plus rapidement toute fraude », conclut Pierre Mestrom.

Si vous constatez des transactions frauduleuses sur votre relevé de compte, contactez Beobank Service Center au 02 74 55 55 ou téléchargez le formulaire ’ Demande d’investigation transaction carte de crédit’.