Investir dans les valeurs américaines ?

Investir dans les  valeurs américaines ?

Investir dans les valeurs américaines ?

Etats-Unis : pourquoi encore investir alors que le S&P 500 culmine à des niveaux records ?

Bien que la croissance mondiale soit encore faible dans la majorité des régions, nos analystes ont les yeux tournés vers les États-Unis où la croissance, modeste certes, se fait petit à petit ressentir dans le bilan des entreprises. Parmi les éléments macroéconomiques importants, nos analystes rappellent que près de 70% des indicateurs macroéconomiques émis aux États-Unis sont positifs ou en tendance haussière. De plus, contrairement à l’économie des autres grandes régions telles que l’Europe et le Japon, l’économie américaine continue de se développer.

 

Quels sont les moteurs de cette réussite ?

 


  • L’immobilier


  •  


Le marché de l’immobilier continue de s’améliorer et la confiance dans ce marché reste résiliente. Nos analystes précisent que l’indice de premier achat immobilier communément appelé « home starter » se redresse de la chute amorcée en 2008. Des villes telles que New York ou San Francisco bénéficient du différentiel élevé entre la location et le prix d’achat des appartements et voient une reprise du marché de la location.

Au niveau des immeubles de bureaux, les grands consortiums étrangers voulant acquérir des positions stratégiques dans les grandes villes américaines poussent les prix à la hausse.
Sans oublier qu’avec des taux faibles, le marché du crédit hypothécaire s’améliore lui aussi. Si on y juxtapose la reprise du marché du travail, nos analystes constatent que ces 2 éléments réduisent la sévérité et la fréquence dans le non-remboursement des emprunts.

 

 


  • Les facteurs de désinflation 


  •  


Le faible niveau des prix du gaz et du pétrole ainsi qu’un dollar fort soutiennent l’économie. II est aussi bon de rappeler que la Federal Reserve projetait une possible hausse des taux durant le 2e trimestre, voire fin d’année 2015. Lorsque l’on considère les derniers évènements (perte de confiance en Europe et ralentissement en Asie), nos analystes n’excluent pas la possibilité de voir cette échéance être repoussée plus tard dans le temps. Ces éléments sont et restent non négligeables pour le soutien de la croissance. De plus, la fin du « Quantitative Easing » (achat de titres adossés à des actifs et achat de bons du trésor) fait partie des signes forts d’une économie qui se relance graduellement.

 

Où investir ?

Parmi les opportunités, nos analystes distinguent 3 catalyseurs de hausse pour les marchés américains :

 

 


  1. Les fusions et acquisitions qui devraient encore se poursuivre dans différents secteurs tels que celui de la technologie ou des services publics. Un grand nombre d’entreprises cherchent encore à réajuster leur business model ou à se séparer d’entités peu rentables.

  2. Le rachat d’actions qui reste une manière de fidéliser les investisseurs et de réduire le nombre d’actions en circulation.

  3. Le paiement de dividendes, car les entreprises américaines détiennent une quantité record de cash. De plus, le niveau du rendement des obligations du trésor à 10 ans (10 years T-note) est quasi égal au niveau du dividende moyen émis par les entreprises du S&P 500. Ce potentiel de rendement et de croissance des revenus joue en faveur des actions. Afin de pouvoir profiter de ces opportunités, nos analystes vous invitent à en discuter avec votre conseiller financier.


  4.  


 

Prenez rendez-vous avec votre conseiller en investissements Beobank dans votre agence.

 

Nous vous rappelons que les produits d’investissement sont exposés à des risques, en ce compris la perte possible du capital investi. Les produits d’investissement ne sont pas des dépôts bancaires et ne sont pas garantis par Beobank NV/SA.