Pour une meilleure expérience de navigation, nous vous invitons à utiliser un autre navigateur compatible comme Firefox ou Google Chrome.

S'assurer
Beobank Home Secure

Système d’alarme et télésurveillance 24h/24. À partir de 22€/mois

Karolien Rector vous dit tout de son travail de diététicienne du sport au KRC Genk

Karolien Rector, diététicienne du sport au KRC Genk

Bien entouré

L’alimentation a un impact important sur votre corps, et pour les athlètes de haut niveau, il est capital qu’elle leur apporte le carburant nécessaire à leurs prestations. Un diététicien du sport contribue dans une large mesure à cet objectif.

One team !

Chaque dernier jeudi du mois, vous retrouvez le portrait de l’un des acteurs majeurs du KRC Genk ou de la Belgian Cycling. Cette semaine, nous laissons la parole à Karolien Rector du KRC Genk. En tant que diététicienne du sport, elle accompagne les joueurs dans tout ce qui a trait à leur alimentation. Mais à quoi ressemble une de ses journées de travail ? Karolien vous parle de son métier.

Diététicienne du sport, Karolien établit pour chaque joueur du KRC Genk un programme alimentaire sur mesure. Elle suit aussi les joueurs de manière attentive. 

Un programme alimentaire sur mesure

Karolien fait régulièrement le point avec les joueurs individuellement. Chaque nouveau membre de l’équipe lui rend également visite. Elle l’interroge alors sur ses habitudes alimentaires, ses allergies et ses intolérances, discute des compléments utilisés au club et élabore avec le joueur un programme alimentaire vraiment sur mesure. Mais cela ne s’arrête pas là : « J’essaie d’être accessible aux joueurs et de répondre à leurs questions en matière de nutrition. Cela peut aller du besoin de recettes spécifiques ou d’informations sur les produits, à une question relative aux maux de ventre pendant un match. Je les aide aussi à mieux contrôler leur poids lorsqu’ils ont pris l’un ou l’autre kilo. » Dans le cadre de ces différentes problématiques, elle essaie autant que possible d’aider les joueurs.

Le catering au club et en dehors

Karolien assure également le suivi des joueurs et contrôle leur poids et leur composition corporelle. Elle vérifie, entre autres, s’ils sont en forme. Elle veille aussi à ce que le catering du club soit impeccable, en collaboration avec le chef Eddy et en concertation avec les joueurs : « Nous attachons une grande importance à ce que la qualité soit au rendez-vous, mais aussi à ce que les joueurs aiment manger, dans le cadre d’une alimentation sportive saine bien entendu ». Karolien ne s’occupe pas seulement de la nourriture au club en tant que telle. « Nous mangeons aussi souvent à l’extérieur, par exemple lorsque nous sommes en retraite, avant un match à l’extérieur ou en stage. Dans ces moments-là, je donne les directives qui doivent être suivies. »

Buffet petit-déjeuner

Le petit-déjeuner au KRC Genk est servi sous forme de buffet. Il existe différentes sources de glucides lents : plusieurs types de pain brun et complet, des pistolets, un assortiment de céréales pour petit-déjeuner non sucrées et des flocons d’avoine préparés. Ces derniers sont particulièrement populaires auprès de nombreux joueurs. On trouve également des produits riches en protéines (comme le poulet et le fromage), des fruits frais et des graisses saines, comme des noix. Karolien révèle également le plat préféré des footballeurs du KRC Genk : « Il y a toujours une préparation à base d’œufs, les joueurs trouvent cela très important. Pas de petit-déjeuner sans œufs ! » Les joueurs peuvent donc choisir parmi un vaste buffet, où l’accent est mis principalement sur les glucides, car c’est leur carburant pour s’entraîner.

Boissons énergétiques

Après l’entraînement, les joueurs reçoivent une boisson énergétique. Celle-ci est spécifique à chacun d’entre eux, en fonction de son objectif personnel. « Nous les utilisons principalement parce qu’elles contiennent davantage de protéines de haute qualité. Elles assurent une récupération plus rapide que lorsque vous absorbez des protéines par l’alimentation. » Ceci est particulièrement important si vous vous entraînez quotidiennement ou lorsque vous avez plusieurs matchs par semaine.

Qu’y a-t-il au menu ?

En début de semaine, peu après un match, le club sert parfois quelque chose de spécial. Il peut aussi s’agir d’un plat pas vraiment sain, comme des boulettes à la sauce tomate ou du vol-au-vent, mais toujours sous une forme plus maigre. Plus le match se rapproche, plus l’accent est mis sur une alimentation pauvre en graisses, surtout la veille de la rencontre : « Nous avons alors aussi l’habitude de mettre au menu un repas supplémentaire riche en glucides, comme des lasagnes ou à un autre plat de pâtes. » Le jour du match se déroule toujours de la même façon. « Les jours de match, il ne faut pas essayer de nouvelles choses car vous ne savez pas comment votre organisme va réagir face à un autre type d’alimentation. » Le but du repas d’avant-match ? Faire le plein de glucides et d’énergie pour que les muscles soient performants sur le terrain.

Un bon équilibre hydrique

Tout le monde mange environ 3,5 heures avant le début du match afin de bien digérer. C’est pourquoi, juste avant l’échauffement, on prévoit un petit snack riche en glucides, comme une banane, une barre énergétique ou du pain d’épices. Tous les joueurs n’en mangent pas, cela dépend de la préférence personnelle de chacun. Un bon équilibre hydrique est également important : « Nous encourageons les joueurs à boire suffisamment. Si vous ne buvez pas assez avant un match, vos muscles seront plus tendus et vous courez un plus grand risque de vous blesser ou d’avoir des crampes pendant la rencontre. »

Glucides et protéines après le match

Les joueurs reçoivent en plus quelque chose à manger après le match. On leur demande alors ce qu’ils ont envie d’avoir. Il est particulièrement important que ce repas soit une combinaison de glucides et de protéines. « Des plats comme des pâtes au poulet, un wok avec des lamelles de bœuf, ou quelque chose de moins sain comme des pâtes carbonara ou une pizza. » Ce repas d’après-match permet aux joueurs d’optimiser leur récupération, ce qui est particulièrement important lorsqu’il y a de nombreuses rencontres au programme.

Une meilleure version d’eux-mêmes

Karolien apprécie de pouvoir contribuer à sa manière aux performances de l’équipe : « C’est très agréable de voir que les conseils que vous donnez sont appliqués. J’aime également constater que cela aide les joueurs. » Parce que c’est la raison d’être de la présence de Karolien : aider les joueurs à devenir une meilleure version d’eux-mêmes. « Bien sûr, j’aime aussi tout simplement être ici et j’apprécie vraiment de faire partie de cette équipe. »

Comment pouvons-nous vous aider ?