Sur la route avec une trottinette ou un vélo électrique ? Que faut-il savoir ?

Sur la route avec une trottinette ou un vélo électrique ? Que faut-il savoir ?

Sur la route avec une trottinette ou un vélo électrique ? Que faut-il savoir ?

On voit de plus en plus de vélos et de trottinettes électriques dans nos rues. Mais qu’en est-il de l’assurance ? Et êtes-vous obligé de porter un casque ? Nous vous guidons dans les choses à faire. 

Un vélo électrique n’est pas l’autre. Idem pour les trottinettes. Pour savoir quelles sont les règles à suivre, il faut d’abord distinguer les uns des autres. 

Vélo à assistance électrique

La première catégorie est celle des vélos à assistance électrique. Sur ce type de vélo, le pédalier est assisté par un moteur électrique. Cela signifie que vous devez toujours pédaler pour permettre au vélo d’avancer. Le moteur ne pourra présenter qu’une puissance maximale de 250 watts et la vitesse maximale sera limitée à 25 km/h. Il n’y a pas d’âge minimum de sorte que les enfants peuvent utiliser un vélo à assistance électrique. Si vous n’êtes pas légalement tenu de porter un casque, celui-ci est vivement recommandé. Et les assurances ? Elles ne sont pas obligatoires, mais une assurance familiale sera recommandée pour vous protéger des dommages causés à des tiers. 

Vélo motorisé

La grande différence avec la catégorie précédente est que la puissance du moteur peut monter ici à 1.000 watts, et ce, même si la vitesse maximale reste à 25 km/h. Certains vélos motorisés n’offrent qu’une assistance sur le pédalier alors que d’autres sont en mesure de rouler en autonomie à l’aide du moteur électrique, donc sans que vous ne deviez utiliser les pédales. Ce n’est que dans ce dernier cas que vous devrez souscrire une assurance responsabilité civile pour véhicule motorisé. Afin de pouvoir conduire un vélo motorisé (à assistance ou autonome), vous devez voir l’âge de 16 ans. Il s’agit là encore d’une différence significative avec la catégorie précédente, le vélo à assistance électrique. 

Speed pedelec

La troisième catégorie de vélos électriques est nommée speed pedelec. Ils sont très rapides. Ils possèdent un moteur plus puissant pouvant monter jusqu’à 4.000 watts et rouler jusqu’à 45 km/h. Ici aussi, une assurance responsabilité civile pour véhicule motorisé est obligatoire si vous optez pour un speed pedelec permettant de conduire de manière autonome, sur le moteur électrique. D’autres obligations frappent ce type de modèles. Pour rouler en speed pedelec, vous devez être âgé d’au moins 16 ans et être titulaire d’un permis de conduire AM (cyclomoteur 45 km/h). En outre, le speed pedelec doit être immatriculé auprès de la Direction de l'immatriculation des véhicules (DIV) où vous recevrez une plaque minéralogique. Enfin, vous êtes tenu de porter un casque de vélo ou de cyclomoteur. 

Trottinette électrique

Les trottinettes électriques tombent sous le coup des dispositifs à propulsion tels que les monowheels, les skateboards électriques, les hoverboards ou les Segways. Une nouvelle législation est entrée en vigueur en Belgique depuis le 31 mai 2019. Cela signifie que ces dispositifs peuvent désormais atteindre 25 km/h au lieu des 18 km/h précédemment. Le port du casque n’est pas obligatoire, mais vivement recommandé. Habituellement, une assurance familiale est suffisante. Si vous roulez à plus de 25 km/h, vous devez souscrire, tout comme pour un speed pedelec, une assurance responsabilité civile pour véhicule motorisé, mais aussi posséder le permis de conduire. 

Où pouvez-vous rouler ? 

Particularité du Code de la route : le propriétaire d’un vélo électrique ou d’une trottinette électrique peut tantôt être considéré comme un piéton, tantôt comme un cycliste et tantôt comme un cyclomotoriste. Si vous ne dépassez pas une vitesse de marche classique (6 km/h) lorsque vous utilisez un de ces dispositifs, vous devrez suivre les règles établies pour les piétons. Vous pouvez donc emprunter sentiers et autres zones piétonnes. Dès que vous roulez à plus de 6 km/h, vous devez vous conformer aux règles des cyclistes et donc utiliser des pistes cyclables. Pour les vélos électriques rapides (speed pedelec), les règles du cyclomoteur s’appliquent à vous. Il ne nous reste qu’à vous souhaiter beaucoup de plaisir avec votre vélo électrique ou votre trottinette électrique. 
 

 

 

Comment pouvons-nous vous aider ?