S'assurer
Beobank Home Secure

Système d’alarme et télésurveillance 24h/24. À partir de 22€/mois

Coronavirus : comment investir en maitrisant les risques ?

Si la crise du coronavirus a relancé la volatilité sur les marchés, le service de conseil en investissement proposé par Beobank vous permet de continuer à investir en maîtrisant les risques.

Investissez maintenant et constituez un capital pour plus tard

Découvrez notre approche

L’évolution du Covid-19 suscite tour à tour la panique et le soulagement sur les marchés. Investir nécessite plus que jamais de bien s’entourer pour maîtriser les risques.  

La page du Brexit et de la guerre commerciale sino-américaine à peine tournée, c’est la crise du coronavirus qui a renforcé la volatilité sur les marchés. Nul ne sait en effet quel sera l’impact de la pandémie sur la croissance. Vous avez donc tout intérêt à vous faire conseiller par un professionnel pour vos investissements. Un professionnel, qui pourra vous aider à faire les bons choix en cette période d’incertitude.

Un conseil sur-mesure

De la simple transmission d’ordres à la gestion discrétionnaire en passant par le conseil, les formules ne manquent pas quand on parle de gestion de portefeuille. Chez Beobank, vous n’êtes pas livré à vous-même, mais les décisions ne sont pas non plus prises à votre place. « Nous avons opté plutôt pour un service de conseil en investissement dit structurel. Nous ne nous bornons pas à recommander un produit ponctuellement mais nous rencontrons régulièrement nos clients et ils peuvent faire appel à leur conseiller dédié quand ils le souhaitent », souligne Damien Van Renterghem, Wealth Director chez Beobank.

Pierre angulaire de cette approche : l’architecture ouverte. En clair, une offre de fonds promus par d’autres institutions financières, soigneusement sélectionnés pour leur qualité.

Une approche aux atouts multiples

L’architecture ouverte présente de nombreux avantages. Tout d’abord, nos conseillers ne se limitent pas à vous recommander des produits-maison. Autre atout : « cela nous permet de ne pas avoir une approche passive dans les conseils formulés. Nous ne voulons pas suivre simplement les indices, et ces fonds sélectionnés nous permettent d’avoir une approche plus qualitative », explique Yves Kazadi, Investment Analyst chez Beobank. En effet, ce ne sont pas des algorithmes mais des hommes qui sélectionnent, sur base de leurs analyses, les produits, titres ou secteurs qu’ils estiment les plus susceptibles de croître plus vite que le marché.

Résultat : un éventail très mondial et très diversifié, indispensable pour répartir les risques. « Cette gamme de fonds en architecture ouverte nous donne la possibilité de choisir les meilleurs experts dans chaque marché. Un des inconvénients majeurs pourrait être que l’investisseur se perde dans une gamme trop large. Or, chez Beobank, comme cette offre est ciblée et accompagnée de conseils, cela permet d’éviter cet écueil », précise Damien Van Renterghem,

Un portefeuille qui vous correspond

Les fonds choisis par Beobank le sont sur base d’une approche rigoureuse. Une approche visant à privilégier les fonds les plus performants, dont le positionnement est le plus prometteur. « D’abord, nous analysons l’univers de fonds de nos partenaires-gestionnaires. Nous regardons des critères purement quantitatifs, comme le rendement, la volatilité et le rapport entre les deux. L’objectif de ce screening quantitatif est de sélectionner pour chaque classe d’actifs et chaque thème, les fonds qui performent le mieux de manière consistante, tout en maîtrisant le risque. Puis, dans une approche plutôt qualitative, nous tenons par exemple compte du positionnement de ces fonds en regard du cycle économique et de leur potentiel à profiter des politiques des banques centrales ou des biais géopolitiques. Nous essayons aussi de repérer les classes d’actifs qui ont pris du retard en évaluant les différents cycles de marché », souligne Yves Kazadi.

C’est sur cette base que sont constitués les portefeuilles-modèles. Toujours avec un même objectif : coller le plus possible au profil de risque de l’investisseur. Un portefeuille équilibré sera ainsi composé de 50% d’obligations, 42% d’actions mondiales, et 8% d’actions thématiques, ventilées dans les fonds sélectionnés en architecture ouverte.

En fonction du profil de risque que vous aurez rempli, votre conseiller vous proposera un de ces portefeuilles-modèles, puis vous recommandera régulièrement d’investir dans tel ou tel fonds. Des conseils sur mesures sont essentiels en période d’incertitude, même s’il vous appartiendra toujours de suivre, ou non, ces recommandations. « Nous veillons à ce que le portefeuille reste en adéquation avec le profil de risque du client. Nous voulons garder un aspect très humain dans notre conseil », conclut Damien Van Renterghem. 

Nous vous rappelons que les produits d’investissement sont exposés à des risques en ce compris la possible perte du capital investi. Les produits d’investissement ne sont pas des dépôts bancaires et ne sont pas garantis par Beobank NV/SA.

Prenez rendez-vous avec un de nos experts

Investisseur novice ou expérimenté ? Prenez le temps de nous parler de vos objectifs. Nous nous ferons un plaisir de partager notre expertise avec vous. Notre conseil est gratuit et ne vous engage à rien.

Rencontrons-nous

Comment pouvons-nous vous aider ?