Pour une meilleure expérience de navigation, nous vous invitons à utiliser un autre navigateur compatible comme Firefox ou Google Chrome.

S'assurer
Beobank Home Secure

Système d’alarme et télésurveillance 24h/24. À partir de 22€/mois

Comment garder le contrôle sur les frais scolaires ?

L’outil Gestion de budget de Beobank

Les parents d’enfants en âge scolaire sont unanimes : le mois de septembre coûte très cher. Mais grâce à quelques astuces, vous pouvez faire de belles économies. En voici un résumé.

Livres scolaires, matériel d'écriture, cantine, tenues de sport, excursions, minerval si votre enfant est dans l’enseignement supérieur... Étudier coûte cher. En Flandre, le Gezinsbond et Test Achats ont calculé qu'une année scolaire revenait en moyenne à 308 € à l'école maternelle, 400 € en primaire et 1.287 € en secondaire. D’après la Ligue des Familles, les montants sont similaires du côté francophone : près de 300 € en maternelle, 1.225 € en primaire et plus de 1.500 € en secondaire. Et ce ne sont que des moyennes. Si certaines écoles se situent en dessous de ces montants, d’autres présentent une facture beaucoup plus élevée.

Un montant maximum

Les autorités ont compris qu’il s’agissait d’une lourde charge pour de nombreux parents. Elles ont donc fixé un montant maximum que l'école peut réclamer pour le matériel et les activités, pour l'enseignement maternel et primaire (mais pas pour le secondaire). Il s’élève à 45 € en maternelle et à 90 € en primaire. Des montants maximums sont également prévus pour les excursions de plusieurs jours en primaire : celles-ci ne peuvent dépasser 450 €.

Des achats impulsifs

Il existe quelques astuces pour vous aider à limiter la facture.

  • Fixez-vous un budget maximum. Dressez la liste de tout ce dont vos enfants ont besoin, déterminez un montant à ne pas dépasser et respectez-le.
  • Achetez les fournitures scolaires sans vos enfants, pour éviter leurs dépenses impulsives.
  • Vous pouvez réutiliser des objets de l'année précédente. Pas besoin de racheter sans cesse des cartables, des plumiers ou des crayons. Même les cahiers dont on n'a rempli que quelques pages peuvent être réutilisés.
  • Il existe des marques de fournitures scolaires plus coûteuses que d’autres, et le bon choix peut faire la différence. Un cahier est un cahier, qu'il coûte 5 € ou 1 €. Et un stylo acheté dans un supermarché écrit aussi bien qu'un stylo de luxe.
  • Consultez les sites internet de seconde main. De nombreuses personnes y revendent du matériel pour trois fois rien, une fois que les enfants ont obtenu leur diplôme. Les magasins discount ou d'usine proposent aussi de bonnes affaires. Surveillez les prospectus et promotions, car certains commerces offrent des réductions intéressantes pour la rentrée.
  • Il peut être judicieux de répartir vos achats tout au long de l'année. En n'achetant pas tout en une fois, vous répartissez vos frais.
  • Essayez de vous organiser avec d'autres parents, des voisins ou amis pour acheter des fournitures en grande quantité, car les magasins accordent souvent des réductions.

Une vue d'ensemble grâce à l'application

L'outil gratuit disponible via l'application Beobank (et le site web Beobank) peut aussi vous être très utile. Toutes les transactions effectuées sur votre compte courant et votre compte d'épargne au cours des 24 derniers mois y sont répertoriées dans plusieurs catégories.

La rentrée coïncide avec d'autres grosses dépenses (frigo, télévision...) ? Dans ce cas, le Prêt Confort Plus de Beobank peut être une solution à envisager.

Attention, emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent

Prêt à tempérament, sous réserve d'acceptation de votre dossier

Comment pouvons-nous vous aider ?