Pour une meilleure expérience de navigation, nous vous invitons à utiliser un autre navigateur compatible comme Firefox ou Google Chrome.

S'assurer
Beobank Home Secure

Système d’alarme et télésurveillance 24h/24. À partir de 22€/mois

Après une saison exceptionnelle, KRC Genk a faim de nouvelles victoires

KRC Genk ambitieus voor de toekomst

Quelle équipe, quelle saison ! Si le FC Bruges est champion de Belgique, KRC Genk a survolé les play-offs. Les Limbourgeois ont fait trembler le football belge ces derniers mois. Après un premier coup d’éclat – la Coupe remportée contre le Standard – le club a aligné une série impressionnante de victoires lors des play-offs.

16 sur 18

KRC Genk avait entamé les play-offs avec dix points de retard sur un FC Bruges présumé inabordable. La compétition se résumerait, croyait-on, à la lutte pour la deuxième place. Mais Genk a réussi à faire chanceler les Flandriens. Les Limbourgeois ont aligné une suite impressionnante de cinq victoires et un nul en six matchs. L’avance de Bruges a fondu ainsi comme neige au soleil. Genk a même pu rêver un moment de décrocher le titre. Mais ses 16 points sur 18 se sont avérés insuffisants.

Genk a donc raté de peu la première marche du podium, mais cette deuxième place n’a pas tempéré son enthousiasme. Le club est très fier d’être vice-champion de Belgique. « La déception n’est pas de mise », a réagi son président Peter Croonen. « Je suis fier. Nous ne sommes pas champions, mais je pense que nous avons la meilleure équipe. »

Les espoirs européens

Cela promet pour la suite. Genk ne cache pas ses ambitions. L’an prochain, les Limbourgeois visent le titre national et rêvent de performances à l’échelon européen. Et pourquoi pas en Champions League ? Son titre de vice-champion permet au Racing Genk de participer aux tours de qualification de la compétition. Il jouera le troisième tour préliminaire au début du mois d’août. S’il le passe, il arrivera au tour des play-offs à la fin août. C’est le dernier obstacle avant la très convoitée phase de groupes de la Champions League, qui voit entrer en scène des clubs aussi prestigieux que le Real Madrid et Manchester City.

Si les Limbourgeois survivent au tour de qualification, ils joueront la phase de groupe de la CL pour la quatrième fois dans l’histoire du club. Sinon, ils joueront la phase de groupe de l’Europa League. KRC Genk est donc d’ores et déjà assuré de jouer des matchs européens jusqu’à la trêve hivernale. En Europa League, Genk pourrait affronter le club de Naples de Dries Mertens et Leicester City de Youri Tielemans.

Le pied au plancher

La destinée européenne du KRC Genk se jouera donc au cours d’un mois d’août qui s’annonce passionnant. Toute la ville de Genk s’y prépare et est gonflée à bloc. L’entraîneur de Genk, John van den Brom, le résume joliment : « Il faut profiter de ces moments. Nous soufflons un peu actuellement avant de repartir le pied au plancher. L’avenir est en tout cas prometteur avec ce groupe de joueurs. »

Comment pouvons-nous vous aider ?