Pour une meilleure expérience de navigation, nous vous invitons à utiliser un autre navigateur compatible comme Firefox ou Google Chrome.

S'assurer
Beobank Home Secure

Système d’alarme et télésurveillance 24h/24. À partir de 22€/mois

Beobank embarque dans l’aventure du skipper Jonas Gerckens

Beobank s’associe au rêve de JO du skipper belge

La rencontre de Delphine Simon (manager de Jonas Gerckens) avec Éric Vermesse (directeur de Beobank PRO) est d’abord le fruit du hasard. C’est « l’humain » qui a fait le reste…

C’est au détour d’un dîner (où était présente Delphine Simon) qu’Éric Vermesse découvre le rêve de Jonas Gerckens : représenter la voile belge aux Jeux olympiques 2024 à Paris. Un défi olympique qui exigeait la construction d’un bateau ultra-performant pour pouvoir s’aligner sur des courses internationales comme la Route du Rhum en 2022… « C’est comme en F1 : il faut une bonne machine pour atteindre le top. Même un bon marin ne peut pas faire de miracles sur une barque », sourit la manager du skipper liégeois. « Cela fait 20 ans que Jonas s’entraîne et se fait une place aux côtés des meilleurs. Ce premier bateau créé spécialement pour lui est à la fois un aboutissement et un tremplin pour atteindre le sommet. » Un compagnon de mer à la pointe de la technologie qui représente un coût : 600 000 euros.

Ces rencontres qui font la différence

À travers les mots de Delphine, le directeur de Beobank PRO est séduit par l’aventure de Jonas. « Elle m’a parlé du chantier et de leurs difficultés pour financer le bateau. Je lui ai alors proposé de voir si Beobank pouvait tenter le coup », explique Éric. Et pour cause : Jonas n’est pas juste un skipper, c’est un véritable entrepreneur… « Une grande partie du job se résume à trouver des fonds et des sponsors, engager du personnel, etc. On fonctionne comme une entreprise avec des objectifs et des besoins », complète Delphine. Une fois mis sur les rails, le dossier de crédit suit le processus classique au sein de la banque. « C’était un projet atypique, mais le montage financier et la capacité de remboursement étaient solides », précise Éric.

Des humains sur le même bateau

Le partenariat avec la banque lève l’ancre sur base d’un prêt à hauteur de 45% de l’investissement. « Nos précédentes tentatives de financement avaient été reçues avec frilosité. Chez Beobank ? On a senti la dimension humaine du début à la fin : chaque interlocuteur avait un prénom et un nom, un numéro de téléphone direct, etc. », détaille Delphine. « On voyait clairement que la banque voulait monter à bord de notre aventure et vibrer à nos côtés ! » Un sentiment confirmé par le directeur de la branche PRO : « Au-delà du volet financier en règle, nous avons été frappés par l’énergie, la passion et les capacités de Jonas. Un grand sportif et un véritable entrepreneur. Son projet cadre parfaitement avec nos valeurs ! »

Tous à bord…

Alors que le nouveau bateau s’apprête à sortir du chantier naval en Bretagne, Jonas Gerckens poursuit sa préparation avec plusieurs courses au programme. Il naviguera notamment aux côtés de Sophie Faguet (au sein des Red Dolphins) à l’Européen et au Mondial de course au large en double mixte 2021. Comptez sur Beobank pour suivre de près les aventures du skipper belge…

Comment pouvons-nous vous aider ?