Pour une meilleure expérience de navigation, nous vous invitons à utiliser un autre navigateur compatible comme Firefox ou Google Chrome.

S'assurer
Beobank Home Secure

Système d’alarme et télésurveillance 24h/24. À partir de 22€/mois

Les money mules : en quoi consiste ce type de fraude ?

Les money mules : une forme de fraude inventive

Qu’est-ce qu’une ‘money mule’ ou mule financière ? Comment reconnaître cette forme de fraude et comment s'en prémunir au mieux ? Et si vous tombez dans le piège, que faire ?

Il existe diverses formes de fraude. Et non seulement les fraudeurs sont de plus en plus inventifs, mais les fraudes sont aussi plus difficiles à démasquer. Les ‘money mules’ font partie de ces formes inventives de fraude. Envie d’en savoir plus ? Lisez cet article.

Qu’est-ce qu’une mule financière ?

De plus en plus de fraudeurs utilisent des ’money mules’, c’est-à-dire des mules financières ou passeurs d’argent, qui les aident dans leurs pratiques frauduleuses. Les criminels recrutent des mules pour mettre la main sur de l'argent volé. Cet argent est souvent obtenu par phishing. Les mules sont recrutées en ligne comme hors ligne et, en échange de leur numéro de compte voire de leur carte bancaire, elles reçoivent une commission.

La mule reçoit alors de l'argent sur son compte bancaire et cet argent est ensuite transféré, par les criminels ou la mule, sur un autre compte, souvent à l'étranger. Là, il est fréquemment utilisé pour financer des crimes tels que trafic de drogue, traite des êtres humains ou terrorisme. Vous êtes donc une mule lorsque vous prêtez votre carte bancaire et votre code PIN à des criminels qui utilisent votre compte pour y faire transiter de l'argent volé. De nombreuses personnes sont involontairement victimes de cette forme de blanchiment d'argent.

Les organisations criminelles ciblent souvent certains profils : immigrants récemment arrivés dans le pays, personnes sans emploi ou confrontées à des problèmes d'argent, jeunes... Et la crise du Covid-19 a également donné un coup de pouce à cette pratique de ‘money muling’. Les gens passent davantage de temps en ligne (et il est plus facile d’y recruter des mules) et nombre d’entre eux ont perdu (une partie de) leurs revenus.

Qui est tenu responsable ?

Les vrais criminels sont bien sûr les fraudeurs qui recrutent des mules, mais ils sont souvent difficiles à repérer. Tandis que la personne qui fait office de mule, elle, est facile à tracer. Elle pense pouvoir gagner de l'argent rapidement et facilement, mais il en va souvent autrement. Car en donnant son compte bancaire et sa carte à des criminels, elle participe (souvent sans le savoir) à la fraude. Chacun est responsable des mouvements de son compte bancaire et les mules sont donc aussi complices d'une infraction. En outre, le money muling est passible de sanctions graves, allant d'une amende à une peine de prison. Et une mule se retrouve ensuite elle-même listée par les banques, ce qui rend l'ouverture d'un compte plus difficile.

Comment reconnaître le money muling ?

La plupart des mules sont recrutées en ligne, par exemple avec des messages sur les réseaux sociaux promettant de l'argent rapide ou un emploi au salaire élevé pour relativement peu d'efforts. Mais il arrive aussi que les gens soient abordés par le biais de sites de rencontre, avec la demande d'effectuer une transaction. Les annonces du type ‘enrichissez-vous rapidement’ sont-elles donc trop belles pour être vraies ? Probablement !

Comment vous protéger ?

Les principes les plus importants pour prévenir le money muling, ainsi que d'autres formes de fraude, sont les suivants :

  • Ne répondez pas aux e-mails suspects et ne cliquez pas sur des liens suspects.
  • Ne transmettez vos coordonnées bancaires à personne.
  • Renseignez-vous sur les individus ou les entreprises qui vous approchent avec des propositions suspectes.
  • Vous soupçonnez quelqu'un d’essayer d'abuser de votre compte bancaire ? Signalez-le à votre banque et à la police.

Vous vous êtes fait piéger malgré tout ? Contactez votre banque le plus rapidement possible, faites bloquer votre carte via Card Stop et rendez-vous à la police.

Phishing, smishing, social engineering... Voici tout ce que vous devez savoir sur les formes de fraude les plus courantes.

Comment pouvons-nous vous aider ?