Premiers secours pour votre déclaration fiscale

Vous avez jusqu'au 13 juillet via Tax-on-web

Vous avez jusqu'au 13 juillet via Tax-on-web

La plupart des gens – à l’exception des comptables et des fiscalistes – nourrissent d’importantes craintes à l’heure d’effectuer leur déclaration de revenus. Avec ce plan en cinq étapes, nous allons vous redonner le sourire.

1. Quand doit être rentrée cette déclaration ?

Ça dépend. Si vous optez pour la déclaration papier, celle-ci doit parvenir avant le 29 juin dernière limite au centre de scanning du Service Fédéral des Finances (le 30 si vous faites appel à l’aide au remplissage). Il faut tenir compte des délais de traitement par la poste. Il est donc préférable d’effectuer votre envoi au moins trois jours ouvrables avant l’échéance, soit le 27 juin.

Si vous optez pour une déclaration électronique via Tax-on-web, vous bénéficiez de deux semaines supplémentaires, soit jusqu’au 13 juillet 2017.

Vous obtenez encore plus de temps si vous travaillez avec un mandataire (un comptable, un conseiller fiscal ou un expert-comptable qui remplira votre déclaration fiscale en votre nom). En effet, vous avez jusqu’au 26 octobre 2017.

Quelle que soit votre approche, il n’est jamais sage d’attendre les dernières semaines, voire les derniers jours, pour se mettre au travail. Une remise tardive de la déclaration peut conduire à une augmentation de l’imposition ainsi qu’à une amende.

2. Que dois-je faire d’une déclaration fiscale pré-remplie ?

Entre le 2 et le 22 mai, le SPF Finances a envoyé la bagatelle de 2 millions de déclarations pré-remplies. Ces documents fournissent un aperçu des informations détenues par l’administration. Vous recevez également un décompte des impôts à payer ou du montant dont vous serez remboursé. De manière générale, ces déclarations sont complètes et exactes. L’année passée, 94% d’entre-elles étaient acceptées sans demande de modifications. Il est pourtant utile de vérifier l’ensemble de la déclaration au regard de vos propres documents, notamment vos fiches de paie et d’éventuelles attestations fiscales. Les modifications peuvent être effectuées via courrier ou via Tax-On-Web, aux mêmes dates que mentionnées ci-dessus.

3. De quels documents et informations ai-je besoin ?

Que vous décidiez de remplir votre déclaration vous-même, avec l’aide d’une autre personne ou via un comptable, vous devez avant tout regrouper un certain nombre d’informations. Vous ne le faites pas pour rien, puisque c’est sur base de ces justificatifs que vous bénéficierez d’allègements fiscaux. Pensez à l’épargne-pension, au crédit habitation, aux mesures d’économie d’énergie, aux gardes d’enfant, à l’épargne à long terme… Vous en retrouverez la liste complète ici.

4. Optez pour l’électronique

Vous ne jurez que par la déclaration papier ? Think again. La déclaration électronique a été mise à jour et vous serez bien plus rapidement guidé à travers la déclaration. Vous vous connecterez via myminfin.be. Cette année, vous aboutirez à la déclaration en un écran. Pas moins de 320 codes y seront pré-remplis. En outre, vous recevrez un message automatique vous indiquant les codes que vous avez remplis l’an dernier. En principe, 70% des contribuables devraient avoir rempli leur déclaration fiscale en quelques clics. 40% ont besoin des codes de l’année passée. Les 30% restant utiliseront les informations pré-remplies.

Une autre nouveauté, cette année, est un assistant qui vous aide à insérer les bonnes données dans les codes concernant la fiscalité immobilière, les prêts hypothécaires et les assurances vie. Vous le verrez : craintes et retards ne sont plus d’actualité.

5. Qui peut m’aider ?

Remplir sa déclaration fiscale n’est pas une sinécure pour certains. Vous ne vous en sortez pas ? Vous avez développé une allergie fiscale ? Pas de problème, différentes instances sont prêtes à vous venir en aide. À commencer par le fisc lui-même. Vous pouvez poser toutes vos questions, voire faire remplir votre déclaration, dans les bureaux locaux de l’administration fiscale. Sous le slogan ‘SOS impôts 2017’, les spécialistes des impôts aux personnes physiques effectuent une tournée dans les shopping centers locaux. Vous pouvez également joindre téléphoniquement le Contact Center du service des Finances au numéro 02/57 257 57, et ce, tous les jours ouvrables, de 8h à 17h.

Enfin, vous pouvez faire appel à un comptable, un conseiller fiscal ou un fiscaliste. Certes, ils ne travaillent pas pour rien, mais peut-être que leur apport vous aidera à payer moins d’impôt.