S'assurer
Beobank Home Secure

Système d’alarme et télésurveillance 24h/24. À partir de 22€/mois

Que nous apprend la crise du coronavirus sur votre épargne-pension ?

La nature du placement n’est pas la seule différence entre le fonds d’épargne-pension et l’assurance épargne-pension

Investissez maintenant et constituez un capital pour plus tard

Découvrez notre approche

Les fonds d’épargne-pension essuient de sérieux revers depuis la crise du coronavirus, contrairement aux assurances épargne-pension. La preuve qu’il est nécessaire de bien soupeser les deux formules avant de se mettre à épargner en vue de sa retraite.

"Épargner pour votre retraite plus tard est essentiel et devrait être votre premier investissement. L'avantage fiscal combiné à une éventuelle exposition au marché boursier - selon la formule d'investissement choisie - devrait convaincre tout le monde".

                                                  Marnix Philips - Product Manager Investments

Deux options

Deux options s’offrent à vous si vous souhaitez commencer à épargner en vue de votre retraite. La première est le fonds d’épargne-pension bancaire sur lequel vous versez chaque année un montant, investi dans un fonds d’actions et d’obligations. Si les bourses montent (fortement), la valeur de ce fonds augmente (beaucoup) et vous vous constituez un joli capital. Mais vous pouvez aussi jouer de malchance. Si les marchés financiers s’effondrent, ils entraînent dans leur chute votre investissement. C’est ce qui se produit depuis quelques semaines à cause de la crise du coronavirus : un coup dur pour les personnes bientôt à la retraite. En revanche, les jeunes peuvent encore espérer que les cours se rétabliront à terme.

La deuxième option présente une plus grande sûreté. Avec l’assurance épargne-pension, chaque prime versée bénéficie du taux d’intérêt en vigueur à ce moment-là. Le taux de base garanti peut être complété par une participation bénéficiaire en fonction des résultats de la compagnie d’assurance. Celle-ci n’est pas garantie et peut donc varier d’une année à l’autre. En outre, contrairement au fonds d’épargne-pension, le capital de l’assurance épargne-pension est protégé.

Pour ce qui est de l’avantage fiscal associé à l’épargne-pension, il est identique dans les deux cas. Si vous faites un versement maximal de 990 euros en 2020, vous aurez droit à une réduction d’impôt de 30 % sur les montants versés. L’avantage passe à 25 % pour les versements entre 990 et 1 270 euros.

Retrait

La nature du placement n’est pas la seule différence entre le fonds d’épargne-pension et l’assurance épargne-pension : il y a aussi le moment où vous retirez votre capital.

Vous pouvez toucher votre fonds d’épargne-pension bancaire, sans pénalité fiscale, dès que le prélèvement anticipatif a été retenu. Si vous avez commencé à épargner avant vos 55 ans, cet événement surviendra à votre 60e anniversaire. Dans le cas contraire, il vous faudra attendre le dixième anniversaire de votre premier versement.

En tout état de cause, il vaut mieux épargner jusqu’à l’année de vos 64 ans. Les versements effectués après votre 60e anniversaire vous donnent toujours droit à une réduction d’impôt. Si vous avez commencé avant vos 55 ans, ils sont même encore plus intéressants car leur rendement n’est ensuite plus imposé.

Rien ne vous oblige d’ailleurs à toucher immédiatement votre épargne-pension, pas même si vous partez à la retraite. Si les bourses ne sont pas favorables à ce moment-là, vous pouvez laisser le capital de côté dans l’attente de jours meilleurs.

Il en va autrement de l’assurance épargne-pension, qui est assortie d’une échéance fixe : elle vous est obligatoirement versée le jour de votre départ effectif à la retraite.

Prélèvement

La manière dont le fisc calcule le prélèvement anticipatif diffère également entre le fonds d’épargne-pension et l’assurance épargne-pension.

Dans le premier cas, vous êtes imposé sur un capital fictif. Le fisc considère que chaque versement a rapporté 4,75 % par an, même si la réalité est tout autre. Dans le second, vous êtes imposé sur le capital et le taux garanti. Les participations bénéficiaires sont quant à elles exonérées.

Vous voulez savoir quelle formule vous convient le mieux ? N’hésitez pas à contacter un conseiller Beobank.

Nous vous rappelons que les produits d’investissement sont exposés à des risques, en ce compris la possible perte du capital investi. Les produits d’investissement ne sont pas des dépôts bancaires et ne sont pas garantis par Beobank NV/SA.

Prenez rendez-vous avec un de nos experts

Investisseur novice ou expérimenté ? Prenez le temps de nous parler de vos objectifs. Nous nous ferons un plaisir de partager notre expertise avec vous. Notre conseil est gratuit et ne vous engage à rien.

Rencontrons-nous

Comment pouvons-nous vous aider ?