Toutes les tomates ne sont pas rouges et rondes.

Par BlackRock

Les fonds mixtes sont devenus populaires en raison des faibles taux d'intérêt.

Les fonds mixtes sont devenus populaires en raison des faibles taux d'intérêt.

2,826 milliards d'euros, c'est le patrimoine total des Belges. Le Belge a une brique dans le ventre, mais aussi dans son portefeuille : 1 478 milliards d'euros sont investis dans l'immobilier. Pour le reste, une grande partie est placée dans un portefeuille d'investissement.

Fonds mixtes

Dans ce portefeuille, les fonds mixtes (fonds qui peuvent investir en actions, obligations, etc.) ont joué un rôle primordial ces dernières années : plusieurs dizaines de milliards d'euros ont afflué dans cette catégorie d'actifs au cours des dernières années. Une des principales raisons est bien sûr la baisse des taux d'intérêt sur les comptes d'épargne, les bons de caisse et même les obligations individuelles ; ce qui fait que l'investisseur final se tourne plus souvent vers des fonds qui peuvent offrir plus de flexibilité en fonction des conditions du marché.

Tout comme dans l'agriculture, où un fruit ou un légume particulier a des variétés différentes, c'est aussi le cas avec les fonds mixtes. Par exemple, parmi ces fonds mixtes , il existe différents types de fonds : défensifs, modérés, dynamiques, axés sur l'Europe ou le monde entier, axés sur les revenus, la protection à la baisse, etc.

Bull market

Il est important de comprendre les différentes caractéristiques, car cela détermine en grande partie le risque de l'investissement et le rendement futur attendu. Comme mentionné précédemment, la baisse des taux d'intérêt de la Banque centrale européenne a été un facteur déterminant dans la croissance de cette classe d'actifs, de nombreux investisseurs optant majoritairement pour des fonds mixtes défensifs (principalement investis en obligations). Ces taux d'intérêt toujours plus bas, qui se sont traduits par une hausse des prix des obligations, ont permis à ces fonds mixtes défensifs d'offrir des rendements attrayants à leurs investisseurs. Mais la fin de la hausse de 30 ans des prix des obligations (également connu sous le nom 'bull market' ; bull signifiant taureau en anglais)) au cours de l'été 2016 a entraîné un changement de régime pour de nombreux gestionnaires : une grande partie d'entre eux qui étaient obligés de détenir un certain pourcentage d'obligations dans leur portefeuille ont connu des périodes difficiles et ils se sont rendus compte qu'à partir de ce moment le risque et les corrections dans leurs portefeuilles avaient considérablement augmenté et ils n'avaient pas la flexibilité nécessaire pour y faire face.

Pour bien comprendre ce risque : avec un taux d'intérêt à 10 ans de 1% sur une obligation, une augmentation de 1 à 2% signifie une correction d'environ 10% sur cette obligation sous-jacente. Les obligations restent intéressantes, mais les rendements moyens élevés des dernières décennies sont clairement derrière nous.

Comme avec tout, personne ne dispose d'une boule de cristal pour prédire l'avenir, et lorsqu'il s'agit de choisir le bon fonds mixte, les mêmes règles de base devraient s'appliquer comme pour tout autre portefeuille :

  • Comprendre les restrictions et les objectifs du gestionnaire de fonds et voir si cela correspond à votre profil de risque.
  • Optez pour la diversification : un gestionnaire qui est autorisé à investir dans le monde entier au lieu de n'investir qu'en Europe peut être en mesure de réduire le risque. Par exemple, le taux d'intérêt américain à dix ans se situe actuellement à environ 3 %, ce qui est beaucoup plus élevé que celui de nombreux gouvernements et entreprises européens.
  • Choisir une flexibilité suffisante : un gestionnaire qui n'est pas lié par certains pourcentages minimum ou maximum dans une certaine catégorie d'investissement a les mains libres pour s'orienter en fonction des différentes conditions du marché.

Sources:
* https://www.tijd.be/nieuws/archief/belg-werd-in-2017-niet-rijker/10001795.html
* Banque nationale de Belgique
* https://www.tijd.be/markten-live/homepage/gemengde-fondsen-nemen-hoge-vlucht/9890951.html

Curieux de savoir quel fonds correspond à votre profil ?

Consultez votre conseiller Beobank

Nos fonds d'investissement