7 conseils pour éviter les dérives de votre budget en vacances

Cet été on garde son budget à l'oeil

Cet été on garde son budget à l'oeil

Les vacances. La période durant laquelle nous prenons un peu plus de libertés, même d’un point de vue financier. C’est pourtant une bonne idée de déterminer votre budget vacances avant votre départ et de comment tirer le meilleur de celui-ci. Avec ces sept conseils, vous vous assurez de ne pas voir les coûts s’envoler.

Réservez vos vols au bon moment

Réserver vos billets d’avion au meilleur moment peut générer de jolies économies. Mais quand est-ce le bon moment ? Selon une enquête de Skyscanner, il est préférable de booker, en moyenne, ses vols huit semaines avant le départ. Cela peut considérablement varier en fonction de votre destination. Des billets pour le Maroc seront de préférence réservés 4 ou 5 semaines avant le départ. Un vol pour la Thaïlande sera plus avantageux 23 semaines avant l’envol. Vous souhaitez réellement voler à bas coût ? Combinez une réservation anticipée et partez durant le mois où les vols sont déjà les moins chers pour votre destination

Méfiez-vous des frais cachés

Certaines offres sont moins avantageuses qu’elles n’en ont l’air. Consultez avec attention les conditions – en ce compris les petits caractères – avant de signer quoi que ce soit et assurez-vous qu’aucuns frais cachés ne peuvent vous être comptés. Des vacances all-in ne comprennent pas tous les frais. Les taxes d’aéroport, les surcoûts de bagage, le carburant pour la voiture de location… Autant de coûts qui doivent être intégrés au budget global.

Des dépenses à avaler

Bien manger, bien boire. Cela fait partie de vacances réussies. Mais, ici aussi, il est important de réfléchir aux possibilités offertes. Les restaurants locaux sont souvent moins chers et servent de meilleurs plats que les coûteux sites touristiques. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des populations locales. Tenez également compte des coutumes locales. Dans certains pays, les taxes et le service ne sont pas affichés, mais apparaîtront bien sur l’addition. Les pourboires (parfois presque obligatoires) viendront encore augmenter la note. Aux États-Unis, ils sont de 15 à 20%. Prendre votre petit déjeuner dans votre hôtel est souvent une option coûteuse et, bien évidemment, vous n’êtes pas obligé de manger chaque fois au restaurant. Si ?

Laissez-vous conduire

Une voiture de location est synonyme de liberté, mais aussi de coûts. Choisissez-la à l’avance, réservez-la en ligne et suffisamment tôt. Vérifiez aussi si vous ne pouvez pas bénéficier d’offres ou de coupons. Pour louer une voiture vous avez souvent besoin d'une carte de crédit. La caution est alors "bloquée" sur votre carte de crédit en attendant la remise du véhicule en bon état. Vous n’avez pas besoin de voiture ? Louer un scooter ou un vélo vous offrira autant de liberté, mais à des tarifs plus abordables. Les transports en commun ou un taxi sont souvent une option moins onéreuse. Informez-vous avant de partir sur les options les plus avantageuses.

Internet est cher

Vous postez de temps à autre des clichés de vacances hors Europe sur Facebook ? C’est le meilleur moyen de découvrir une facture salée à votre retour. Heureusement, il existe des solutions moins chères : utilisez le wifi de votre hôtel ou de lieux où des hotspots gratuits sont proposés. Vous souhaitez rester connecté en permanence à Internet ? Optez alors pour une carte SIM prépayée, avantageuse, d’un fournisseur télécom local que vous utiliserez durant tout votre voyage.

Bon marché ou cher

Même en vacances, vous trouverez des fournisseurs chers ou bon marché pour des services similaires. Ne vous précipitez pas dans le premier magasin qui s’offre à vous, mais comparez les prix et, surtout, optez pour les magasins fréquentés par les populations locales. Rappelez-vous aussi que les boutiques duty-free ne proposent pas toujours meilleures offres. Pareil pour les produits électroniques achetés durant les vacances en dehors de l’Union européenne : au retour vous payerez de sévères taxes de douane sur le prix d’achat.

Ne soyez pas naïf

Respectez les coutumes locales, mais ne soyez pas naïf. Dans certains pays, marchander est la norme. Tirez-en avantage. Gardez également le taux de change à l’œil lorsque vous payez dans des devises étrangères. Vérifiez toujours à qui vous confiez votre carte de crédit. Vous ne devez jamais la perdre de vue. Et ne la donnez jamais à des policiers – des personnes qui se disent l’être – qui voudraient voir votre carte de crédit pour vérifier votre identité. Vous avez un mauvais pressentiment concernant une offre ou vous n’avez pas confiance en la personne face à vous ? N’hésitez pas à dire non. Les personnes mal intentionnées se glissent souvent dans les populations locales avec pour seul but de s’attaquer à votre budget vacances.